Bureau et aménagement Feng Shui

Les techniques du Feng Shui traditionnel permettent de diminuer le stress et les tensions, de favoriser le relationnel entre les membres d’une équipe, d’améliorer la créativité et la concentration. Ces effets cumulés entraînent logiquement une hausse de la productivité. Les bureaux doivent correspondre à des espaces vivants et chaleureux, dégagés et lumineux pour y exercer une activité Yang.

L’atmosphère de votre bureau

Essayez de porter un regard éclairé sur votre espace de travail en l’observant comme si vous le rencontriez pour la première fois. Envisagez-le avec l’ensemble de vos sens. Dans quelle atmosphère travaillez-vous ? Est-ce une atmosphère propice au travail ? Convient-elle à la tâche que vous souhaitez y accomplir ?

Observez, écoutez, sentez, touchez, « goûtez » votre environnement de travail le temps d’une journée ! Chaque détail compte !

Bureau Feng Shui

La vue

L’environnement lumineux

Mesurez la qualité lumineuse de vos bureaux. Un environnement lumineux de qualité est essentiel. Il offre un cadre de travail plus agréable et plus motivant. La luminosité régule nos rythmes biologiques. Elle joue sur les processus physiologiques et les facultés cognitives. Un éclairage inadapté entraîne une fatigue visuelle, une baisse de la concentration et de la productivité. La luminosité naturelle est une source incontestable de bien-être et de confort au quotidien. Elle a un effet sur les humeurs et les niveaux d’énergie.

La configuration ou l’activité exercée dans des lieux de travail ne permet pas toujours de bénéficier d’un éclairage adapté. Veillez alors à la qualité du dosage de la lumière artificielle et profitez pleinement des instants de pause pour vous alimenter en lumière extérieure.

Les couleurs

Les couleurs ont aussi des effets sensibles sur les humeurs et le dynamisme. Des couleurs trop vives, trop sombres ou trop claires, peuvent influer sur l’activité. Observez votre espace de travail. Comment vous sentez vous ? Détendu(e), reposé(e), actif(ve), agité(e), agressé(e), etc. ?

Les images

La vue permet de réaliser une projection mentale. Levez les yeux et prenez le temps d’observer votre environnement. De quelle qualité visuelle bénéficiez-vous tout au long de votre journée de travail ? Travaillez-vous face à une fenêtre ou un mur ? Balayez la pièce du regard. Les murs sont-ils décorés avec des tableaux agressifs ou des images stimulantes ?

Aménagement Feng Shui d'un bureau

L’ouïe

Les vibrations sont reconnues et perçues comme des sons. Ce processus se produit des milliers de fois dans la journée. Les bruits environnants nous influencent continuellement, même si nous y sommes habitués. Un espace de travail très silencieux peut favoriser la concentration pour certaines personnes. Au contraire, le silence peut être anxiogène pour d’autres. Cela dépend de la sensibilité de chacun.

Dans un espace ouvert, la sonnerie du téléphone, l’imprimante, la voix des autres travailleurs, les bruits de la circulation dans la rue, etc. influent sur votre capacité à vous concentrer. Travailler dans un environnement trop bruyant peut contribuer à accroître la fatigue mentale et diminuer la productivité. Ecoutez !

Le niveau sonore ambiant est-il compatible avec votre activité ? Si tel n’est pas le cas, et qu’aucune amélioration ne peut être envisagée, profitez de votre pause pour vous aérer au calme. Et si ce n’est pas non plus réalisable, aménagez-vous un moment silencieux, un moment de décompression avant de rentrer chez vous !

 

L’odorat

Une odeur peut dynamiser ou avoir des effets relaxants. Quelles sont les odeurs qui imprègnent votre espace de travail ? Les odeurs y sont-elles agréables ? Ou s’agit-il d’un mélange de parfums désagréables, de solvants, d’odeurs de vieux café ? Lutter contre les odeurs déplaisantes peut améliorer le bien-être du travailleur et accroître sa productivité.

 

Le toucher

Être en contact avec une surface agréable provoque des sensations favorisant le bien-être. Le soin apporté au poste de travail est important. La texture des chaises et des bureaux, le revêtement des sols, l’ergonomie des souris d’ordinateurs et des stylos avec lesquels vous êtes constamment en contact tout au long de votre journée de travail provoquent-ils des sensations bienfaisantes ?

 

Le goût

Ce que l’on ingère a une influence directe sur la santé, le mental et de cause à effet sur la productivité. Le goût du café, celui du repas pris « sur le pouce » sur votre lieu de travail influenceront vos capacités physiques et psychiques. Ce constat reporté, chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année, a un effet cumulatif non négligeable.

 

L’aménagement sensoriel d’un espace sollicite les cinq sens, pour accroitre le bien-être dans le but de favoriser la concentration et la productivité. La prise de conscience de ces effets est, de plus en plus, marquée dans le monde contemporain.  Par exemple, la société italienne II Prisma a réalisé une étude sensorielle détaillée lors de l’aménagement des bureaux de Linkedln à Milan. Elle a expérimenté les réactions du personnel selon le contexte environnemental de travail. Les résultats correspondent à ce que que les architectes ont appelé une « grammaire émotionnelle ». II Prisma a publié cette étude dans un livre intitulé « Now we work », qui est aujourd’hui utilisé dans plusieurs universités européennes.

 

Le Feng Shui apporte une visibilité supplémentaire

Les techniques rigoureuses du Feng Shui traditionnel permettent d’accroître considérablement le bien-être et le « bien travailler ». L’aménagement Feng Shui des bureaux prend bien évidemment en compte l’environnement sensoriel dans sa globalité mais aussi les subtilités qui définissent les caractéristiques inhérentes du lieu. Sa « personnalité » rencontre la vôtre tout au long de la journée de travail. Nous interagissons constamment avec notre environnement que nous en soyons conscient ou pas ! Il est possible de rencontrer et de subir des difficultés de concentration et de productivité, malgré le fait que les critères sensoriels, esthétiques et fonctionnels semblent correspondre à vos attentes et à votre activité. Il y a autre chose qui est en Jeu ! L’art du Feng Shui révèle cette « autre chose » et permet d’ajuster votre environnement avec vos objectifs.

 

L’emplacement du bureau

Les flux d’énergies

Un bureau situé entre une porte et une fenêtre est constamment soumis à un flux d’énergie. Cela reviendrait à être positionné dans un courant d’air incessant. Cet emplacement trop Yang, n’est pas favorable à la concentration. Il peut entraîner une fatigue car notre corps est embarqué dans ce flux trop intense. Il « lutte » quotidiennement sans que nous en ayons forcément conscience. Si cela vous est possible, déplacez votre bureau pour vous mettre à l’abri de cette pression permanente. A l’inverse, un coin trop calme et sombre est plus propice au repos et à la somnolence qu’au travail.

Le Feng Shui traditionnel permet de temporiser les flux trop intenses, à l’aide d’outils simples et pragmatiques, et d’ajuster l’emplacement de votre bureau, pour trouver le juste équilibre Yin / Yang, adapté aux besoins d’un travail efficient.

La configuration spatiale

L’aménagement Feng Shui optimise votre bureau pour une meilleure qualité de travail. Gardez une vue dégagée vers l’avant. Évitez de travailler face à un mur. La perspective visuelle vous permettra de favoriser votre attention et vos opportunités.  Votre dos doit être protégé pour faciliter la concentration et vous sentir soutenu. Privilégiez alors le placement dos au mur.

Les gens qui passent perturbent votre tranquillité. Ne travaillez pas dos à une fenêtre ou une porte. En effet, la circulation des personnes à l’extérieur et des véhicules perturbent également votre sérénité. Vous aurez sans doute le réflexe de vous retourner plusieurs fois dans la journée pour voir ce qui s’y passe.

Les reflets du soleil sur les écrans d’ordinateurs peuvent êtres gênants et provoquer une fatigue visuelle qui diminue votre efficacité. Ces désagréments entraîneront une gymnastique constante du cerveau et un changement postural fréquent. Votre capacité à effectuer correctement une tâche sera affaiblie.

La place et l’orientation du bureau

L’interprétation de la carte énergétique, élaborée selon la méthode des étoiles volantes, va permettre de déterminer les forces et les faiblesses de votre espace professionnel. Elle divise la surface en plusieurs secteurs. Chaque secteur possède des caractéristiques précises et va déterminer les emplacements qui seront plus favorables pour y installer un espace de travail. Cela dépend aussi de la tâche à accomplir. Un bureau de rédacteur web, d’architecte, de comptable, de directeur en ressources humaines, de commercial, etc. ne répondent pas aux mêmes besoins. L’art du placement Feng Shui va permettre d’ajuster votre place en fonction de votre activité selon les caractéristiques de l’espace, analysées à l’aide de la carte énergétique du lieu. Il prend également en compte chaque individu dans son intégralité. Les directions favorables de chaque personne seront privilégiées pour améliorer le dynamisme, la productivité et la concentration.

 

Le déplacement et la circulation

Le vent suit les chemins du paysage naturel. Il s’accélère dans les couloirs de vent. Il est freiné ou accentué par les reliefs. De la même manière, le Qi (souffle vital) va circuler dans l’ensemble de la pièce et autour de votre espace de travail.

Aménagement Feng Shui : voici quelques conseils pour organiser votre bureau

  • Évitez de vous positionner directement face à des formes anguleuses : les meubles sont-ils proportionnés à la taille de la pièce ? Sont-ils ergonomiques, ajustés aux besoins de votre activité et à votre corpulence ?
  • Veillez à optimiser la circulation autour de votre bureau dans la mesure du possible. Comment vous installez-vous ? L’accès au bureau est-il aisé ou bien s’apparente-t-il a un parcours du combattant ?
  • Rangez et entretenez régulièrement votre bureau. Mettez de l’ordre, y compris, dans les tiroirs et les armoires. Jetez ce qui ne fonctionne plus et les papiers qui n’ont plus d’utilité. Videz les poubelles tous les soirs. Faites la chasse à la poussière.
  • Évitez de vous positionner sous une poutre imposante. Elle exerce une pression invisible continuelle qui peut entraîner des maux de tête ou une sensation oppressante.
  • Aérez souvent, y compris, en hiver, pour inviter un souffle d’énergie nouveau, pour renouveler et améliorer la qualité de l’air, du Qi et dynamiser l’espace.

De cette manière, vous entretenez la circulation optimale du Qi. Ensuite, vous évitez de créer des zones de stagnation. Enfin, vous êtes plus actif, plus concentré et moins stressé. Vous mettez aussi de l’ordre dans votre tête.

L’importance de s’approprier pleinement l’espace de travail

Aménagement Feng Shui favorisant le relationnel

Par rapport à l’aménagement Feng Shui d’un bureau, il n’est pas toujours possible de réunir l’ensemble les conditions favorables au travail. Essayez d’observer votre environnement avec un regard avisé et changez ce qui peut l’être pour améliorer votre bien-être et vos performances. Améliorer le contexte environnemental permet de créer une impulsion, un mouvement favorable au changement. Mieux, c’est toujours mieux, même si cela n’est pas parfait !

Le Feng Shui traditionnel établit un scanner des lieux professionnels et prend en compte les particularités et les objectifs de chaque individu. Chaque lieu est unique, comme chaque personne l’est ! L’interaction entre les personnes et leurs espaces de travail est constante tout au long de la journée. Travailler dans un espace optimisé permet de préserver votre vitalité. En effet, les lieux vous portent. Les relations professionnelles sont plus harmonieuses et vous pouvez ainsi atteindre plus facilement vos objectifs. Finalement, vous fatiguez moins, vous stressez moins et vous êtes donc plus en forme physiquement et émotionnellement. De ce fait, vous êtes plus disponible pour votre environnement familial et social.

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.