Feng Shui et porte d’entrée

L’entrée d’une maison revêt une importance particulière en Feng Shui

Selon les préceptes du Feng Shui traditionnel chinois, l’homme interagit constamment avec son environnement. Nous habitons un lieu, un lieu construit dans un environnement. Ainsi l’homme est un microcosme qui habite dans un microcosme (une maison), elle-même construite dans un paysage environnemental (macrocosme). La maison est un microcosme dans un macrocosme.

Les fenêtres et les portes sont des ouvertures correspondant à des zones d’échange, à des ponts de communication, à des espaces transitoires entre l’environnement et l’intérieur. Le lieu respire par ces ouvertures.  Dans la tradition chinoise, on assimile la façade au visage de la maison.

Feng Shui et porte d’entrée

Bouche de Qi

La porte d’entrée est considérée comme le premier point de contact du Qi extérieur qui entre chez nous. Elle est le lieu où entrent non seulement les éléments visibles (les personnes, les objets, etc.) mais également les forces invisibles du Qi (air, luminosité, odeurs, bruits, etc.). La porte d’entrée principale est donc la voie d’accès privilégiée du Qi extérieur. C’est la voie où le lieu prend sa première respiration. Dans la tradition chinoise, on assimile la porte d’entrée à la bouche de Qi.

La configuration de l’entrée nous permet donc de voir comment le microcosme se nourrit des forces extérieures. La porte d’entrée est considérée en Feng Shui comme étant la première connexion intérieur/extérieur du lieu. Elle va déterminer, pour une large part, la nature du flux énergétique qui va imprégner notre espace de vie.

 

Une porte d’entrée soignée est un signal d’un lieu accueillant

Veiller à un bon état général de la porte d’entrée revient à envoyer un signal clair, un message sans équivoque de ce que l’on veut recevoir. Le Feng Shui, s’accorde pleinement avec le fait que la porte d’entrée joue le rôle de filtre. Nettoyer sa porte régulièrement à l’intérieur et à l’extérieur est important pour qu’elle remplisse correctement ce rôle. Nous avons généralement conscience qu’il est essentiel de rincer les filtres des climatiseurs afin de préserver la qualité ambiante de l’air, il est évident qu’une fenêtre propre nous donne la possibilité d’y voir plus clair et donc de faciliter l’échange visuel avec l’extérieur.

 L’état général de la porte d’entrée (bouche de Qi), va déterminer la manière dont le lieu se nourrit, en premier lieu, des forces environnementales. Ces forces sont immatérielles, invisibles. Elles sont néanmoins agissantes. Apporter un soin particulier à la porte d’entrée équivaut, selon le Feng Shui, à chercher à être nourri par les lieux de manière optimale. Le degré de soin apporté à la porte d’entrée est le premier signal qui est perçu par notre corps. Il va pour une large part rendre un lieu accueillant ou déplaisant. D’où l’importance de ne pas brouiller ce signal.

La poussière, le paillasson usé, les objets cassés et entassés devant la porte d’entrée, les plantes malades, les cartons entreposées, les chaussures qui trainent un jour, puis deux, puis trois et plus, gaspillent notre capital de QI. Ce phénomène s’opère avant même d’entrer dans ce lieu, ce lieu que vous avez choisi pour vous ressourcer après une journée de travail ! Ranger, restaurer, lessiver l’entrée nous donne la possibilité d’agir en conséquence afin d’éliminer ce qui nous affaiblit !

Entrée Feng Shui

 

Plus c’est simple, plus c’est simple !

Lorsque l’on invite le Qi à entrer chez nous, lorsque le lieu prend sa première respiration, il est aussi important que le cheminement soit clairement défini. Ainsi selon l’expression « plus c’est simple, plus c’est simple » : une maison = une porte d’entrée. Évitez de compliquer la situation en empruntant quotidiennement des accès différents. Avoir plusieurs portes d’entrées reviendrait à entrainer une incohérence dans la circulation. Cela reviendrait à brouiller les pistes : « plus c’est compliqué, plus c’est compliqué ».

 

Feng Shui et porte d’entrée : une transition yang/ yin

Rentrer chez soi revient à transiter d’un environnement extérieur très actif (yang) à un environnement intérieur plus calme (yin). Chaque fois que nous changeons d’état, nous sommes soumis à des échanges énergétiques. Nous dépensons de l’énergie pour nous acclimater. Pour illustrer ce constat nous pouvons prendre pour exemple les dépenses énergétiques engagées lors du passage du chaud au froid ou celles mises en œuvre lors du passage de de l’état solide à l’état gazeux. Plus ces changements sont directs et rapides, plus le corps engage une partie importante de ses forces pour s’adapter.

Il est donc aussi important de se préoccuper de la manière dont nous transitons de l’extérieur vers l’intérieur. En effet, plus ce changement d’état est graduel, moins la dépense énergétique est intense. A l’extérieur, cette transition peut être accompagnée dans le paysage par une allée sinueuse, par la présence d’un perron, par l’ajout d’un paillasson, etc. A l’intérieur, un vestibule ou/et un tapis peuvent temporiser le yang extérieur afin de poser l’ambiance. Plus le lieu vous accompagne dans cette transition, plus vous êtes capable d’être calmes et détendus.

Porte d’entrée et vitalité

 L’intérêt pour le soin apporté à la porte d’entrée en Feng Shui se justifie logiquement : Plus l’entrée est fluide, nette et accueillante, plus vous entrez chez vous de manière optimale. Plus vous entrez chez vous de manière optimale, plus vous êtes capable d’être sereins. Plus vous êtes sereins, plus vous préservez votre niveau de vitalité ! Élémentaire !

Porte d'entrée Feng Shui

Rénovation et construction : le Feng Shui pour un placement optimal de la porte d’entrée

Le Feng Shui traditionnel est l’art du placement. Lors d’une rénovation ou d’une construction, il est alors essentiel de placer idéalement votre porte d’entrée. Selon la configuration de la carte énergétique, la stratégie consiste alors à inviter le lieu à prendre sa première inspiration, à se nourrir du macrocosme extérieur de la façon la plus favorable.

La dimension de la porte d’entrée doit être harmonieuse. Les proportions sont importantes. Selon le Feng Shui traditionnel, La porte d’entrée ne doit pas être trop grande (fuite de Qi), ni trop petite (restriction de la quantité de Qi susceptible d’y entrer). La transition du yang extérieur au yin intérieur dépend aussi de la surface par laquelle le Qi imprègne votre espace de vie.

Inviter un Qi bénéfique et constructif à entrer chez vous nourrit votre vitalité au quotidien !

 

En résumé, quelques conseils Feng Shui pour une entrée accueillante :

  • Il est préférable de cheminer vers l’entrée par une allée sinueuse.
  • La porte d’entrée doit être en bon état général.
  • Accordez une attention particulière à l’état de propreté de votre porte d’entrée (à l’extérieur et à l’intérieur).
  • La taille du paillasson doit être proportionnelle avec celle de la porte d’entrée.
  • Le paillasson doit être propre et en bon état (n’hésitez pas à le changer régulièrement).
  • Introduisez du yin pour une transition optimale : paillasson, tapis, symétrie.
  • N’encombrez pas votre pallier et votre entrée, n’y entreposez pas vos cartons et autres.
  • Une intervention Feng Shui qui à lieu en amont est toujours plus efficace. Elle vous permet d’être nourri par le lieu efficacement.
  • Lorsque la porte d’entrée ne bénéficie pas d’un Qi favorable (après examen de la carte énergétique) des solutions simples peuvent être mises en place afin de vous prémunir de difficultés.

 

L’importance de tous ces détails peut paraitre exagérée. Cependant, les effets cumulatifs de ces conseils introduisent des bonus énergétiques dans notre quotidien. Prendre soin de sa vitalité au quotidien est essentiel ! Plus vous améliorez ce qui peut l’être, plus vous êtes en possession de forces vitales et plus vous pouvez aller de l’avant !

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.