Yin-Yang, une vision du monde et de son fonctionnement

Dans la pensée traditionnelle chinoise Yin-Yang est une dynamique globale de toutes choses.

Ce concept peut sembler complexe à comprendre !

En effet, notre mode de pensée occidental induit par nos valeurs éducatives, nos fonctionnements, nos modes de vie tend à compartimenter les choses, les évènements, les situations, les comportements.

Yin-Yang vs Yin et Yang

Nous avons adopté un fonctionnement qui nous pousse systématiquement à mettre nos actions et les évènements qui en découlent dans des cases distinctes en accordant une place restreinte aux nuances.

Ainsi, la difficulté de compréhension Yin-Yang réside dans la tentative de compartimenter ou d’opposer ces notions. Penser que tout est blanc ou que tout est noir revient à écrire dans notre langue « yin » et « yang » avec deux mots. Cela suppose de facto de les penser comme deux notions cloisonnées, antinomiques, comme deux contradictions.

Quelques-unes des traductions opposant fondamentalement  « Yin » et « Yang » sont envisagées sous des formes telles que : féminin/masculin, jour/nuit, bon/mauvais, passif/actif, etc.

Yin-Yang, un fonctionnement binaire

Yin-Yang est un système binaire. Une dynamique globale d’évolution de situations, de saisons, d’émotions, de comportements, de moments, de graduations de mouvements, etc.

Yin-Yang est une dynamique conceptuelle exprimant que l’un ne peut fonctionner sans l’autre. Il y a une part Yang dans Yin et une part Yin dans Yang.

Yin-Yang est un mouvement évolutif. C’est une succession de transitions continuelles. C’est une évolution de l’un vers l’autre. C’est une danse continuelle. Le caractère successif de transition de l’un tendant vers l’autre introduit le concept que lorsque Yin atteint son apogée, le germe de Yang croît pour envelopper Yin et inversement.

Ainsi c’est la complémentarité Yin-Yang qui permet un mouvement harmonieux visant l’équilibre. Envisager « Yin » et « Yang » séparément conduit inévitablement à un déséquilibre puisque la condition du mouvement, de la transition n’est pas prise en compte.

« Yin » et « Yang », un déséquilibre subtil

Yin-Yang

Les prouesses scientifiques et techniques dont nous sommes maintenant capables dans divers domaines ont engendré des avancées considérables pour l’évolution des hommes, des territoires, etc. Cependant nous mesurons aussi les limites d’un mode de fonctionnement selon lequel nous pensons pouvoir tout faire, tout le temps et partout.

Dans le mode de pensée occidental, l’action (Yang) est généralement considérée comme la norme, comme une manifestation expansive de force et de courage. La passivité (Yin) est perçue comme un signe de fainéantise ou de faiblesse, davantage que comme un temps de réflexion, de recul, de concentration ou de restauration des forces vitales.

Le mode de vie occidental valorise la stratégie yang, la stratégie d’attaque, en privilégiant l’action sans limites et sans nuances pour atteindre un objectif.

La force s’inscrivant dans la norme donne ainsi à l’homme un sentiment de toute puissance.

La manifestation d’un déséquilibre

Le sentiment de toute puissance, favorisé par le mode de pensée occidental rencontre des limites.

La réaction immédiate est privilégiée, instinctive. Nous partons « tambours battants » sans avoir pris un temps de concentration et/ou de réflexion.

Nous mettons en place des stratégies offensives en négligeant parfois de penser à anticiper par des stratégies défensives. Nous démarrons au « quart de tour » quitte à « foncer dans un mur ». Alors que prendre un temps, pour raisonner l’action à venir avant d’agir aurait été bien plus efficace sur le long terme.

Nous dépensons nos forces sans avoir pris le temps de les capitaliser. Cependant, le rassemblement de ces forces est la condition nécessaire, afin qu’elles puissent s’exprimer durablement. Nous pensons que seuls nos efforts, aussi conséquents soient-ils, nous permettrons d’atteindre pleinement nos objectifs.

La pression est importante ! Sans possibilité de ressourcement et d’anticipation, le déploiement considérable de notre énergie provoque l’apparition de fatigue physique et émotionnelle. Ainsi, nous côtoyons burn-out et maladies. L’efficacité d’une telle démarche est remise en cause car elle touche à notre vitalité et de facto à nos objectifs premiers !

A l’inverse, certaines personnes sont tellement désireuses d’accumuler des connaissances, qu’elles n’osent entrer dans l’action en ayant l’appréhension de ne pas faire assez ou de ne pas faire assez bien. Elles capitalisent leurs forces dans une dynamique à dominante Yin sans permettre le déploiement Yang. Ainsi nous assistons à un « engorgement énergétique », lequel n’est pas non plus efficace sur le long terme !

Yin-Yang, rassembler-déployer

Nous avons la responsabilité d’être actifs et sérieux afin de mettre en mouvements nos forces pour atteindre nos objectifs. Cependant, nous devons également considérer l’utilité majeure de nous octroyer des moments de rire et d’introduire de la légèreté dans un emploi du temps trop lourd.

Nous ne pouvons pas déployer nos forces sans avoir pris soin de les rassembler. Nous ne pouvons pas rassembler nos forces sans les déployer !

Yin-Yang, de l’un à l’autre en souplesse

Reculer permet d’élargir son champ de vision. Cela permet de prendre de la hauteur pour percevoir une situation dans son ensemble. Rien n’est tout blanc ou tout noir !

Yin-Yang est un mouvement incessant, une dynamique, une alternance dont l’équilibre subtil est indispensable à la vie.

Yin-Yang

Les techniques chinoises traditionnelles se basent sur la dynamique Yin-Yang en favorisant l’équilibre : « Parvenir à déplacer le curseur de nos perceptions, de nos émotions c’est parvenir à regarder le monde autrement, à chercher des liens, à envisager des correspondances, à introduire de la cohérence « Cyrille J-D. Javary / Yin Yang la dynamique du monde »

L’intérêt d’une stratégie Yin-Yang est celui d’être en mesure de passer de l’un à l’autre en souplesse, de ne pas être dans une lutte à contre-courant. « La souplesse requiert la connaissance du processus ».

Savoir quand, où et comment s’insérer dans ce mouvement perpétuel est un avantage considérable.

Ces techniques ont pour objectif premier la préservation de la vitalité pour une efficacité sur le long terme !

Établir des liens

Nous ne pouvons pas tout maitriser uniquement grâce à notre volonté. Malgré notre entêtement, nos actions, notre force physique et psychique, d’autres facteurs entrent dans la danse. Qui n’a jamais dit à la suite d’un échec ou d’un obstacle : « ce n’était pas le bon moment » ou encore « je n’étais pas au bon endroit », etc.

La connaissance des freins naturels liés au temps (aux moments) et à l’espace (aux maisons, aux bureaux, etc.) interférant sur nos objectifs, intègre également la notion Yin-Yang. L’équilibre vise un fonctionnement optimal.

Rencontrer un lieu « problématique » à un moment donné ne doit pas être perçu comme un signe de faiblesse ou de malchance mais comme une occasion d’améliorer la situation.  En effet, la compréhension des difficultés ou des obstacles est la condition pour créer des opportunités. Aucun lieu n’est fondamentalement bon ou mauvais. La nuance est que certains seront plus « tranquilles », d’autres plus « agitants ».

Établir un lien avec notre propre histoire, avec le positionnement de notre curseur personnel est chargé de sens.

Yin-Yang, envisager les nuances

Prendre de la hauteur, considérer que malgré les obstacles ou les contrariétés, tout n’est pas noir ou blanc. Élargir le champ de vision, aborder sous un angle différent les difficultés que nous pouvons rencontrer.

Le mouvement occasionné est une opportunité d’évolution !

Yin-Yang

Lorsque nous avons une vision d’ensemble nous avons alors la possibilité d’ajuster notre posture. Nous avons l’avantage considérable d’envisager les nuances. Nous avons l’opportunité de déplacer le curseur en nous, chez nous. Nous avons le choix d’être au bon moment, au bon endroit, celui de s’insérer dans un mouvement harmonieux en préservant notre vitalité.

Nous avons l’opportunité d’entrer dans la danse sans risquer de perdre l’équilibre !

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.