Sheng qi / Sha qi

Le qi (prononcé « tchi ») est fréquemment traduit par le terme énergie. Il se manifeste dans la pensée chinoise comme le « souffle vital » animant le monde, le corps humain et chaque chose.

Le sheng qi est une modulation favorable du qi, générateur de vi(e)talité.

Le sha qi est une modulation défavorable du qi, destructeur de vi(e)talité.

L’énergie véhiculée (sheng qi et sha qi) est continuellement captée par nos sens : la vue, l’odorat, le goût, le toucher et l’ouïe.

« Il existe aussi un sixième sheng qi…il peut être comparé au « sixième sens ». C’est la vibration perçue lorsque par exemple on est sur le point d’obtenir une augmentation…ce qui se dégage de la confiance et de la satisfaction. C’est la vibration d’une personne aimable et serviable (…). De la même façon qu’il existe un sheng qi extrasensoriel, il existe un sixième sha qi. C’est la vibration que vous percevez quand il y a « comme quelque chose de malsain ». Feng Shui « le guide des accros qui s’y perdent » Elizabeth Moran, Maître Joseph Yu et Maître Val Biktashev.

Pour illustrer ces notions, voici deux version contrastées d’une journée « ordinaire ».

Sha qi

6h45, le réveil sonne fort, TRÈS FORT !

L’absolue nécessité d’une telle intensité sonore est pleinement justifiée afin de prévenir le risque de rechute fortuite en hibernation. Vous y êtes habitués, vos voisins aussi !

Les mélodies pré-enregistrées sur votre téléphone portable (que vous n’appréciez plus que moyennement) résonneront encore quelques (longues) secondes. Malgré un entrainement assidu (et quotidien), ces (très longues) secondes seront indispensables afin de localiser (entre une multitude d’objet amassés sur la table de chevet : mouchoirs, verre d’eau, médicaments, livres, etc.) et de réussir laborieusement à neutraliser le son.

Un pied posé sur le sol (désagréablement froid), puis le deuxième en équilibre éphémère (sur les dossiers de contentieux consultés la veille). Cheminant maladroitement entre les piles de vêtements et quelques cartons (vestiges de l’ancien déménagement), vous parvenez enfin à atteindre la porte de la chambre. Cette délicate manœuvre est réalisée sans butter sur la majestueuse commode léguée par votre arrière-tante (laquelle ne vous appréciait guère et réciproquement !) et sans chuter (pour cette fois !).

3 minutes sous la douche. Entourés d’une minuscule serviette (remarquablement rêche), vous furetez dans le tiroir (parmi certains objets probablement périmés) en prospection du tube de crème. 2 minutes pour « engloutir » debout un petit déjeuner rapide (mais pas forcément efficace) et repérer un espace inoccupé dans l’évier pour y glisser votre tasse.

10 minutes « en état hypnotique » face à l’armoire (bancale). Investigation approfondie à la recherche de LA chemise jouant à cache-cache entre les amas aléatoires de vêtements « hypothétiques » :  « si je maigris, si je grossis, si c’était à nouveau au gout du jour, etc ».

10 autres longues minutes d’exploration de l’appartement afin de localiser les clés du véhicule (dissimulées par magie sous une pile de courrier dans la cuisine ???).

Ouverture et fermeture extraordinairement rapide de la porte d’entrée (pour ne pas trop l’entendre grincer). Descente des escaliers (biscornus). Traversée du hall d’entrée (dont la fraicheur douteuse des murs vous accueillera ce soir à votre retour.).

rue Sha qi

Comme tous les jours, vous êtes en retard. Vous décidez d’emprunter un raccourci (ruelle sombre, ornée de façades délabrées).

Figés devant l’entrée vitrée (poussiéreuse) de l’entreprise où « trônent » des plantes flétries, vous vous remémorez vaguement la silhouette du badge d’accès au milieu des vêtements hypothétiques. Par « chance », votre collègue (ravi de trouver une oreille disponible afin de monologuer sur sa tendance dépressive du moment) vous ouvre. Enfin installés sur votre poste de travail (face au mur dont l’usure fut « judicieusement » masquée avec un admirable poster de  building new-yorkais recouverts de brume). Ça tombe « bien », vous rêvez de campagne ensoleillée !

Vivement que la journée s’achève. Vivement le calme de votre appartement. En espérant que les voisins oublient de se venger (pour cette fois !) de leur réveil matinal en fanfare.

Finalement, la somme de tous ces «détails ordinaires» pourrait parfaitement ressembler à une journée compliquée.

Après cette version « ordinaire » sha qi, pénible et usante : zoom arrière !

Sheng Qi

6h45, une agréable mélodie vous accompagne à votre réveil. Pour ne pas vous rendormir, vous aurez le plaisir de l’écouter encore un instant.

Après avoir pris le temps de vous étirer, les pieds posés sur un tapis moelleux, vous appréciez la décoration soignée et chaleureuse de votre chambre. Deux tableaux aux teintes douces trônent au-dessus de la majestueuse commode acquise lors de votre dernier voyage.

Vous vous lovez dans une grande serviette douce et délicatement parfumée en sortant de la douche. le tube de crème soyeuse est à portée de main.

L’inspiration vestimentaire devant votre armoire ordonnée augure d’une belle journée. Attablés près d’un bouquet, vous dégustez un succulent petit déjeuner garni de produits frais (simple et efficace).

Vous quittez ainsi votre appartement, sourire aux lèvres, en jetant un dernier coup d’œil sur la pancarte à message amusante que votre meilleure ami vous à offert récemment. Traversée du hall d’entrée fraichement repeint où règne une subtile odeur de pain chaud. Vous échangez un salut chaleureux avec vos voisins.

rue sheng qi

En avance, comme tous les jours, vous empruntez la ruelle de votre fleuriste préféré.

Arrivée devant l’entrée rutilante de votre bureau où deux élégantes plantes fleuries côtoient des statues décoratives contemporaines.  Quelques minutes naturellement accordées aux éloquences matinales bienveillantes de vos collègues autour d’un café savoureux.

Vous voilà installés devant votre ordinateur. Votre bureau est ergonomique, ordonné et personnalisé (vue sur le magnifique chêne centenaire de la rue voisine). Enjoués et sereins, vous entamez cette journée de travail avec un sentiment de confiance et une efficacité certaine !

Finalement, la somme de tous ces «détails ordinaires» pourrait parfaitement ressembler à une journée fluide, à une journée idéale !

Deux modulations divergentes du qi

Nous sommes en présence de deux scenarios opposés, de deux versions antinomiques du qi : sha qi ou sheng qi.

Le scénario sha qi peut paraître caricatural. Le scénario sheng qi peut paraître trop ambitieux et parfois des imprévus surviennent.. Cependant, nous donnons forme à notre environnement et il nous façonne à son tour.

Il peut paraître secondaire de porter une attention particulière aux « petits détails ordinaires » et dérisoire de nous soucier réellement du lieu dans lequel nous vivons, de celui dans lequel nous travaillons.

C’est dommage parce que notre vitalité y est incontestablement impactée. C’est dommage parce que des gestes simples peuvent participer à améliorer le contexte ambiant. La lecture de ces deux versions du qi suscite assurément des émotions contradictoires. Il ne s’agit pourtant que de scénarios. Imaginez l’impact énergivore d’un environnement sha qi récurrent, chaque jour, chaque mois, chaque année.

Le Feng Sui est un art millénaire, complexe et sophistiqué. Cependant, le conseil basique de privilégier un intérieur propre et accueillant, de privilégier des objets utiles, ceux qui vous rendent joyeux, ceux qui vous sont agréables à regarder, ceux qui vous donnent de l’énergie est simple et efficace !

Impalpable et tangible

 Notre esprit rationnel nous pousse à percevoir un objet comme un objet, point final. Hors il s’agit également d’un énergie que nous côtoyons. Nos sensations fluctuent selon la provenance de la commode majestueuse. C’est impalpable, subtil et tangible. Les vibrations émises par le niveau d’énergie vitale des plantes impacte notre vitalité personnelle. La rencontre matinale avec l’énergie des dossiers de contentieux contraste avec celle de l’accueil chaleureux d’un tapis moelleux.

 L’amélioration de l’énergie ambiante vectorise l’énergie de notre corps et de notre esprit.

Portez un regard sincère sur votre lieu de vie et sur votre lieu de travail. Appréhendez le contexte ambiant intérieur et extérieur. Que voyez-vous ?  Que ressentez-vous ?

Favoriser la circulation et la fluidité

 Identifier le sha qi permet de s’en prémunir et de s’y soustraire. Identifier le sheng qi permet de le déployer davantage et d’en bénéficier.  Passez à l’action !

  • Nettoyez / Dépoussiérez / Rénovez
  • Désencombrez / Allégez (l’art du désencombrement est dans l’air du temps et fait l’objet de nombreux ouvrages pour vous simplifier la tâche comme celui de Marie Kondo entre autres.).
  • Vendez, donnez, recyclez les vêtements et les objets « hypothétiques » et ceux qui ne vous plaisent plus. Ils seront sans aucun doute très utiles à d’autres. Pour ceux qui habitent dans la région stéphanoise le site Saint-Étienne City Crunch propose des alternatives, vous pouvez également vous rapprocher de la maison solidaire.
  • Réparez ce qui peut l’être, jetez le reste.
  • Osez dire qu’une situation ne vous convient pas (avec tact et bienveillance !).

le manque de propreté, le désordre et l’accumulation sont des freins énergétiques sournois impactant considérablement la vitalité. Cependant ne pas supporter l’imperfection (relative) relève davantage d’un comportement obsessionnel, perfectionniste à outrance, source de stress. Veiller à la qualité et à la circulation optimale du qi diffère de la volonté de faire ressembler son environnement à une couverture de magazine de décoration. En effet, un lieu constamment prêt à être photographié ressemble à un lieu figé. La cristallisation du mouvement  donne l’impression d’évoluer dans un environnement artificiel et triste. Ne pas entrer dans une psychose de la perfection, laisser trainer de temps en temps quelques imperfection (relatives) est aussi une manifestation d’un environnement vivant et animé. la nuance est importante !

De petits pas vers de grandes améliorations

L’ajustement du contexte ambiant peut s’avérer être ardu, chronophage et couteux. Adaptez le rythme à la situation. Lorsque des mois, voire des années d’accumulations se succèdent, la démarche est complexe. Ne rien faire et se laisser tenter par la procrastination devant un tel « chantier » vous semblera alors être une option plus simple. Sans aucun doute, cela serait contre-productif car votre énergie vitale et votre moral continueraient à faiblir.

Afin de prévenir le risque d’accablement, n’essayez pas de tout solutionner en quelques heures. Optez pour une chasse au sha qI progressive et régulière. Par exemple une ½ heure 2 fois par semaine. La « théorie des petits pas » est véritablement pertinente dans ce cas. En effet, le peu d’efforts engagés au début seront efficaces. Vous vous sentirez moins plombés, plus légers, moins tristes, plus enjoués et optimistes. Et cela vous donnera la force de franchir les étapes suivantes parce que le qi sera plus fluide, plus harmonieux, générateur de vitalité chez vous, sur votre lieu de travail, pour vous !

L’élimination du sha qi est pertinente lors d’une intervention Feng Shui. Quelquefois, l’identification du sha qi est difficile lorsque l’habitude empêche de voir réellement ce qui est. Lorsque les étagères sont en désordre et bancales depuis longtemps, nous les percevons davantage comme faisant partie intégrante du paysage, que comme des plombs énergétiques. Cependant, la réalisation des préconisations visant l’amélioration par le changement (d’orientation, de placement, d’ajustement de l’espace et des flux, etc.) ne peut être réellement efficiente si le sha qi prolifère.

Se connecter à la vibration sheng qi

Se (re)connecter à un environnement favorisant une circulation optimale du qi est agissant ! La circulation optimale du qi, la vibration d’un environnement sain et ordonné, celle des objets que vous affectionnez, celle d’une mélodie et d’une odeur réconfortante, celle d’une vue plaisante  sont des bonus énergétiques.

La vitalité est la condition essentielle pour porter efficacement vos projets !

 

 

 

 

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.